Pleine Lune Yi King du 1er Octobre 2020 | ䷐ 17.6

Dans cette lunaison initiée à la Nouvelle Lune par le thème du choix de faire ou non allégeance (voir l’article ), voici un axe d’observation intérieure offert par cette pleine lune 🌕 qui se place dans la roue du Yi King sur l’hexagramme
䷐17.6 : ligne appelé le Bodhisattva dans le système du design humain, ce qui m’a inspiré pour écrire cet article.

Pleine Lune Sophie Elovution SPHI
Position de cette Pleine Lune

Le thème du bodhisattva est l’image d’un Être discipliné et d’un leader qui apporte du soutien et des encouragements. A noter que la nature de cette ligne 6 à l’hexagramme 17 est toujours positive avec la Lune.
A ce point précis du Yi king, dans l’hexagramme 17, on comprend la nature de l’interdépendance entre un leader et ceux qui le suivent, et on notera que, c’est grâce à cette interdépendance qu’existe la possibilité d’exprimer des opinions. Pour autant, un bodhisattva ne répondra pas par des opinions à des opinions.

Si la place du leader dépend bien du fait qu’il a été choisi par ceux qui le suivent, alors il est dépendant du choix de ces humains. Et ensuite, s’il souhaite vulgairement, garder sa place, il aura tout intérêt à être au moins à l’écoute de leurs opinions. Ainsi, les opinions sont libres de circuler. C’est ok. Mais … l’Opinion est la fréquence de l’ombre de cet hexagramme (cette porte 17).

Dans les affaires publiques, chez les humains, ce qui fait l’utilité de suivre un leader, c’est le besoin de sécurité apporté par l’extérieur. Car ils auront besoin de comprendre que le modèle qu’il propose est logique et que demain sera sûr.
-Différents modèles d’organisations sociales se sont construits autour de cela, mais il est rare que des peuples choisissent vraiment parmi tous les leurs, lequel sera le leader. Ce n’est même plus une histoire de lignée, de sorte qu’on est bien certain que l’ego est à l’origine de cette vocation. Bref ! –

Au passage, dans le P.H.I* on encouragera quelqu’un qui a ce potentiel de leader à attendre d’être reconnu pour agir en tant que tel. C’est une participation claire à l’émergence d’un nouveau paradigme.
Aussi, cela
relève de la sagesse d’un commentaire de Yi King traditionnel concernant 17 Souei : « Selon la loi ancestrale, ceux qui veulent être des meneurs doivent d’abord apprendre à servir. »

Un leader peut promettre maintes fois de façon logique et mentale que le modèle qu’il propose assure notre futur, et puis parfois on découvre qu’il fait exactement l’inverse en manipulant l’opinion ; on peut même découvrir qu’il n’y avait carrément pas lieu d’être aussi inquiets, et que donc il n’y avait pas besoin d’un tel cadre. Les groupes humains ainsi (mal)menés remettraient facilement en question le modèle, le cadre et le leader s’ils n’étaient pas identifiés à leurs opinions qui varient et qui titillent leur besoin d’appartenance. Tout cela ébranle beaucoup le sentiment de sécurité.

C’est une partie de l’ombre de l’Opinion. A l’hexagramme 17 elle est associée à la capacité du cerveau gauche de reconnaître des schémas. Cette 17ème ombre qu’est l’Opinion, est programmée pour rechercher des défauts dans le monde extérieur,dans la société, dans les gens et même en soi. Quand une faille est découverte toute l’énergie d’insatisfaction d’une personne ou d’un groupe se cristallise dessus.

Les humains, donc, recherche la sécurité, et si la compréhension du modèle exécuté se révèle inutile pour rassurer un groupe, alors le leader sait que la compréhension est préjudiciable.
Dans notre société moderne, les opinions sont considérées comme une chose saine, et c’est vrai qu’elles ne sont pas intrinsèquement malsaines. Le mot Ombre ne veut pas dire malsain, ombre veut dire qu’on peut y mettre plus de lumière, c’est tout.
Cette clé génétique représentée par l’hexagramme 17, concerne la glande pituitaire et plus particulièrement, l’aspect logique du cerveau qui ne peut penser qu’en prenant des mesures et en comparant. Les soucis surviennent lorsqu’une insatisfaction commence à être confondue avec une opinion et que l’on commence à en faire un dogme. Et si la porte 17 est relié à l’oeil droit, on devine l’invitation à ouvrir aussi le gauche, et le troisième pour avoir la capacité d’éclairer cette ombre !
L’opinion est la zone d’ombre amplifiée par cette Pleine Lune. La pleine Lune est un loupe qui nous donne l’opportunité de transformer nos ombres en lumière. Il me semble que l’éclairage porte sur le risque de sombrer dans des ping pongs argumentaires, où chacun exprime ses opinions d’une manière péremptoire.

Keep Calm & soit un Bodhisattva

Pourtant, c’est un vrai défi de ne pas réagir de façon dogmatique lorsqu’on observe une manipulation de la part de leaders. C’est le défi magnifié par la Pleine Lune. Que ferons nous de notre insatisfaction ? Que ferons nous de notre évaluation de la situation ?
Et la Pleine Lune met en lumière la ligne 6 de l’hexagramme 17, « Le Bodhisattva » (chacun de nous idéalement). Le Bodhisattva ne mise pas tout sur son intellect. Il suit le chemin du Soi. Cela lui permet de percevoir une vue d’ensemble. De comprendre qu’en réalité une rectification importante a eu lieu, et qu’il faut persévérer dans la confiance en Soi. Il sait gérer son ego qui ne le poussera pas à prendre parti. Prendre parti c’est être dans la séparation. On peut avoir une position, un point de vue, sans prendre parti, sans entrer dans un rapport de force, sans être dans la revendication. Le bodhisattva ne met pas d’énergie dans la rébellion ni l’oppression. Il voit plus loin.

Si nous sentons déjà l’ombre du 17 tempêter dans nos têtes alors qu’on prend connaissance du commentaire général de l’hexagramme 17 : « L’art d’évaluer la situation et poursuivre en se soumettant. » alors prenons de la hauteur.

C’est que, avant de devenir un sage, le Bodhisattva a parcouru toutes les lignes de l’hexagramme 17 :

« ligne 1 – Il a d’abord été un être innocent qui a élargi ses horizons, qui a socialisé tout en étant correct.

ligne 2 – Il a vu que l’homme involue en suivant des opinions. Il a fait comme l’homme vrai qui s’adapte et se met en conformité avec les lois de l’univers (il est créatif).

ligne 3 – Il a appris qu’en ne nourrissant que l’enfant, et l’innocence, on perd l’adulte et la sagesse de la maturité. Il s’est libéré de l’immature pour intégrer du mature.

Ligne 4 – Gagnant en charisme, il a su ne pas se laisser corrompre par la flatterie ou la peur et est demeuré impeccable.

Ligne 5 – Devenu leader, il a favorisé l’excellence, et la chance est venue à sa rencontre.

Il est mainteant la Ligne 6 – Le leader qui suit le Chemin du Soi. Cela lui permet de percevoir l’Œuvre, une rectification importante ayant eu lieu, il continue, simplement. »

Commentaires des lignes extraits du Yi King Φ de la Route du Soi. en cours d'écriture.

Afin de garder son quant à Soi, on peut méditer sur le chemin qui mène au Siddhi de l’Omniscience en traversant l’ombre de l’Opinion vers le don de Hauteur de Vue.

P.H.I = Potentiel Humain Initial,
lecture personnalisée d’un thème énergétique de naissance inspiré du Yi king, du Zen Design Humain , et des Gènes Clefs.
voir ici la prestation de lecture que je propose : synthèse P.H.I.

1 réflexion sur “Pleine Lune Yi King du 1er Octobre 2020 | ䷐ 17.6”

  1. Ping : Nouvelle Lune du 17 septembre 2020 - ䷅ 6.3 ⋆ Elovution

Laisser un commentaire