Sur la Route du Soi en Septembre 2020

La Route du Soi Sophie Elovution Septembre 2020
Présence
Présence

En septembre, la Présence grandit encore.

Nous avons la possibilité d’améliorer notre qualité de présence dans nos relations.
Vous avez peut-être remarqué déjà que nous avons les opportunités et les ouvertures pour approfondir davantage nos relations.
Nous récoltons les fruits des mois passés. En effet, c’est la distance qui crée une relation. La distance montre le lien entre deux personnes. Sans distance, il n’y a pas de relation : il y a fusion. Après le confinement et avec la distanciation sociale encore en cours, nous avons normalement appris de nouvelles qualités relationnelles. Et c’est de cette façon que ce mois-ci, mois de récolte, il y a possibilité de s’ouvrir et de se découvrir davantage grâce à de nouvelles facilités de communication, une meilleure compréhension des autres et surtout, de soi-même.
Oui, c’est surtout ce regard plus clair, plus lucide en soi-même qui nous permet de mieux communiquer ensemble.

C’est vrai qu’il y a de nombreuses informations que je qualifierais de « parasites » dans le monde extérieur actuellement, qui sur-stimulent le mental, les peurs et particulièrement la peur de l’autre mais, -en vrai-, il y a une grande énergie de guérison concernant les relations (et pas que les relations). Je vous invite à porter votre attention sur cette opportunité plutôt que sur les masques…externes.
Nous désirons voir au-delà des masques et nous avons vu tout un tas de masques…intérieurs. Nous avons vu comment nous les choisissons et comment nous pouvons parfois nous sentir obligés d’en mettre, ceci nous a révélé un peu plus à nous-même.
Autant ce qui semble confus et contradictoire à l’extérieur est perturbant si l’on ne voit que cela ;
autant tout prend du sens si l’on en profite pour voir nos propres confusions et nos multiplicités internes. Avez-vous remarqué que voir nos masques favorise notre compréhension des autres et de la différence ?
Regardons comment nous nous percevons nous mêmes de façon plus juste, ou disons, plus vaste. Voyons comment nous sommes capables de le faire parce que nous nous sommes pardonnés de mettre ces masques, ou que nous avons plus d’indulgence envers nous-même de nous sentir parfois encore obligés d’en porter.

Je(u) des Masques
Je(u) des Masques

Le paradoxe à vivre c’est que – nul n’est parfait et à la fois, nous le sommes… tous.
Le nouveau pas, c’est cette forme d’acceptation sans complaisance de notre réalité d’Êtres humains.
La prise de conscience, c’est l’immense vertu de la Transparence dans les relations car d’elle dépend l’intimité.
Nous avons juste, chaque un, notre propre chemin de découverte vers la totalité à parcourir.
Il faut en apprendre les différences (connais-toi toi-même) et accepter que nous sommes aussi tout le reste et, comme les autres (et tu connaîtras l’univers et les Dieux).

Maintenant, grâce à ce nouveau regard élargi, nous pouvons continuer à avancer. Fini l’accablement et la culpabilité, simplement, faisons de notre mieux avec nos propres moyens.

Encore une fois : nous faisons face actuellement à une élévation de fréquence majeure. L’important pour tenir la route du Soi dans cette période, est de tourner son regard régulièrement vers Soi (logique !). Je ne parle pas d’individualisme, je parle de jardin intérieur et du temple spirituel que nous sommes.

Créer le Nouveau
Créer le Nouveau

Un deuxième thème que je relève en ce début Septembre est l’Impulsion Visionnaire. Il ne s’agit peut-être pas, pour l’instant, de passage à l’action, ni de concrétisation dans la matière, pourtant, si nous nous mettons à l’écoute, la créativité est à l’œuvre sous la forme de vision d’ensemble. C’est comme si une partie de nous prenait un grand pas de recul hors de la matrice globale, hors de la matrice individuelle, pour se placer dans l’espace plus vaste de la création pure. Cet espace ou le nouveau est possible. Cette bonne matrice est celle qui peut être créatrice d’inédit.
Lorsque nous avons la sagesse de prendre ce recul, et surtout, surtout de rester dans cet espace de manière immobile et uniquement réceptive (sans calcul) au moins quelques minutes, alors nous recevons de l’inspiration. Recevant un flash de ce que nous pouvons faire, guidés sur notre chemin, qu’il s’agisse de directions pour une meilleure santé, pour mieux contribuer, pour écrire, transmettre…
« Pausons-nous » ainsi suffisamment souvent pour ouvrir cette porte, si elle n’est pas déjà ouverte, à l’inspiration pure.

Capter le Présent
Capter le Présent

Même s’il n’est pas encore temps de semer, et que c’est encore la saison des récoltes ; ce sont précisément la nature et la quantité de ces récoltes qui nous informent sur la bonne façon de semer ou planter notre jardin de la saison prochaine. Les graines sont déjà là, informées du terroir.
Mais cela se fait sans calcul, cela se fait par l’expérience et la captation du présent. Alors que nous mangeons nos fruits et que nous regardons notre jardin, la prochaine saison se dessine sous forme de vision.

Il peut être facile de tout oublier alors qu’on sort de cette communication intérieure alignée avec notre intuition. Efforçons-nous de noter si nous le pouvons, ou de partager avec quelqu’un qui nous est proche afin de ramener nos visions plus près du monde manifesté. C’est un exercice identique à celui qui consiste à s’entraîner pour se souvenir de ses rêves ou faire des rêves lucides. Je nous encourage vivement à les partager ; nous créerons ainsi des ponts avec notre cerveau droit, ce qui est, à mon sens, hautement, hautement indispensable actuellement. Vous pouvez le faire ici en commentaire en utilisant un pseudo si vous n’avez personne, ou bien envoyez un mail à quelqu’un ou à vous-même, écrivez sur un cahier, etc.

Troisième thème, Les collaborations ou les demandes de collaborations peuvent être nombreuses aussi pour nos projets ou autres élans. Étudions ces propositions en scannant nos ressentis corporels ! Si nous ressentons le moindre malaise dans notre corps, il n’est probablement pas bon de collaborer à ce que l’on nous propose, tout simplement.
Je vous invite à faire régulièrement ce type de scan intérieur actuellement. Même si au début, notre intellect prend le dessus, peut être pour nous permettre d’expérimenter et mesurer ses limites, au moins nous exercerons nos ressentis plus subtils. C’est un exercice que nous pouvons faire pour n’importe quel choix d’ailleurs : nourriture, lieu, personne, médicament…Écoutons ce que notre corps nous répond si nous lui posons la question intérieurement. Bien sûr il faut lui poser la question…vraiment.
Cela prend juste quelques secondes, et c’est pourtant ce qui fait la différence entre un être que l’on peut conditionner à merci et un être qui sait mieux garder son « quant à Soi ». -😉

Keep Calm et Recharge-toi
Keep Calm et Recharge-toi

Enfin, prenons garde à l’énergie de conflit car elle nous épuisera. Cela peut sembler évident pour certains qui évitent de toute façon ce type d’énergie. Ce n’est pas toujours mon cas, disons que je ne suis pas quelqu’un qui fuit systématiquement le conflit. Mon énergie masculine s’exprime de temps en temps pour veiller à mon intégrité. J’aime l’efficacité et les bonds en avant qu’elle apporte QUAND les 2 interlocuteurs sont capables d’en tirer le meilleur parti sans rancune et mauvaise foi ET que cela peut ouvrir une nouvelle vision. Elle permet de créer des limites. Ce qui est salutaire quand on est par ailleurs hyper sensible. Je distingue cela du rapport de forces Pouvoir/Rébellion qui est à mon sens stérile…cela ne crée que des « répliques » Rébellion/ Pouvoir, …
L’énergie masculine, associée à celle de Mars (qui sera rétrograde dans son signe), est en train de gagner en maturité sur un plan collectif. Mars forme successivement des carrés avec l’amas planétaire situé en Capricorne. Ainsi, après cela on peut imaginer que les schémas qui ne correspondent plus à cette dynamique évolutive ne seront plus supportés.
De toute façon, surtout actuellement, il vaut mieux ces temps-ci choisir directement une certaine paix ! Cette énergie masculine de Mars sera rétrograde jusqu’à la porte du Gène Clef 3, et nous fera passer du chaos qu’apporte une énergie masculine dénaturée, à l’innocence d’une énergie martienne saine par le chemin de l’Innovation.
Ni la recherche du pouvoir, ni le rapport de forces, mais une voie de force tranquille…presque intériorisée.
Vous connaissez votre position, et si vous connaissez celle de l’autre, vous ne cherchez pas à le convaincre tout en gardant votre cap et en agissant tel que vous Êtes, avec respect.
Au lieu d’entrer en conflit, réjouissons-nous de la liberté de chacun de faire ses propres choix selon ses inspirations propres, d’exprimer ses propres choix. Utilisons et honorons cette liberté. Mettons nos consciences sur la Liberté d’être Soi-même.
Nous pouvons informer de notre positionnement, si on nous le demande, c’est largement suffisant. Mais c’est un terrain glissant pour l’équilibre de l’ego : n’en disons pas trop. Soyons juste nous-même (c’est déjà assez balaise d’y parvenir vraiment !). Vivre et laisser vivre.
Car générer ou observer de l’énergie de conflit nous épuisera. Il vaut mieux l’éviter ; même à la télévision ou dans les films que nous choisirons de regarder. Prenons du recul.
Et comme nous ne pouvons pas vivre hors du monde ou du moins, nous tenir tous à distance des conflits, sachons que l’immobilité et la stabilité sont nos points de recharge. C’est dans la stabilité que nous trouverons du carburant pour nous régénérer. Si nous pouvons rester immobile en cherchant à prendre conscience de Soi entre Ciel et Terre, au moins 5 minutes, plusieurs fois par jour, nous contribuerons grandement à notre bonne santé.

Je vous souhaite une belle Elovution en ce mois de septembre !

Sophie

Laisser un commentaire